LEFT
  • Tempo Rubato

    2018
    18
    ACHETER

    J’ai mis neuf mois avant de donner le jour à TEMPO RUBATO. Comme tous mes albums. C’est le fruit de l’amour. Il est plein de vie. De tout ce que j’ai donné. De tout ce que l’on m’a donné. Du temps volé par l’amour. De l’amour offert par le temps.

  • Cosas de dos

    2015
    18
    ACHETER

    À toutes et à tous, pour avoir laissé ce rêve et ma motivation s’emparer de vous. Nelsa, Chico, Guillermo, Vicens, Olvido, Marc… Merci pour votre implication et pour la chance que j’ai eue de pouvoir respirer l’amour et le respect à vos côtés.

  • alCANTARaMANUEL

    2009
    18
    ACHETER

    alCANTARaMANUEL naît de mon amour pour l’œuvre du poète Manuel Alcántara, de mon lien absolu avec le lyrisme et avec la nature tellement intime de ses poèmes. Cet album part du respect et son unique souhait est de se rapprocher de ce que chanterait Manuel si au lieu de raconter, il chantait sa vie.

  • De fuego y de agua

    2008
    18
    ACHETER

    Je crois que c’est en avril 2005 que j’ai appris que les sœurs Labèque voulaient monter avec moi un projet de musique espagnole. Mon cœur s’est mis à battre plus vite quand je me suis rendu compte que Katia et Marielle auraient pu choisir parmi une multitude de voix pour donner vie à leur idée et qu’elles avaient choisi la mienne. Mais même ainsi, si j’avais eu à choisir entre rencontrer exclusivement les sœurs Labèque sur le plan humain ou sur le plan artistique, j’aurais opté pour la première option, car j’ai fait connaissance avec deux femmes absolument merveilleuses, raffinées et généreuses, avec une classe et une chaleur humaine hors du commun.

  • Tiempo de amar

    2003
    18
    ACHETER

    La vie peut m’attendre un instant, le temps d’aimer c’est maintenant. Aucune phrase romantique ne me semble aussi touchante. Peut-être qu’elle est aussi une réponse suffisamment claire à ceux qui se demandent pourquoi une cantaora se livre corps et âme dans un album de chansons d’amour.

  • Querencia

    2000
    18
    ACHETER

    « Querencia » (attachement), c’est le mot qui définit le mieux le sentiment à l’origine ce travail. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas reflété dans un album un sentiment exprimé à travers le flamenco et je trouve que c’est beau de se souvenir d’où l’on vient, sans rigidité, sans s’autolimiter. Je crois que les limites sont définies par ceux qui ne sont pas capables de les dépasser. Le flamenco, c’est mes origines, pas mon fardeau.
    Le plus merveilleux, c’est quand je me suis rendu compte que le temps qui passe me permet d’évoluer. Et cela ne consiste pas à perfectionner ma technique, mais bien à réussir à transmettre ce que je ressens, grâce à elle et malgré elle.

  • FreeBoleros (Tete Montoliu)

    1996
    18
    ACHETER

    Un boléro, c’est une mélodie nocturne et intime, odorante et fruitée, qui sert à pleurer, à adorer, à étreindre tel le lierre, à apaiser un amour fou qui contient plus de souffrance que d’amour. C’est une musique pour oublier le temps, le monde, pour tout oublier, pour voir la lumière qui brille de l’autre côté de la lune, pour effacer d’anciens baisers avec les baisers offerts par d’autres bouches, pour supplier l’horloge de s’arrêter afin que le jour ne se lève jamais. Un boléro, c’est l’ultime opportunité de se couper les veines avec le fil d’une métaphore pour ne pas le faire avec le couteau à pain.

  • Muy frágil

    1994
    18
    ACHETER

    Mes remerciements les plus chaleureux à tous les incroyables artistes qui ont contribué à cette œuvre. Je commence par toi, Chicuelo, merci pour ton art ! Et pour partager ma joie et mon enthousiasme. Merci, Joan Albert d’embellir mes chansons grâce à ta grande sensibilité !

  • alCANTARaMANUEL

    2009
    18
    ACHETER

    alCANTARaMANUEL naît de mon amour pour l’œuvre du poète Manuel Alcántara, de mon lien absolu avec le lyrisme et avec la nature tellement intime de ses poèmes. Cet album part du respect et son unique souhait est de se rapprocher de ce que chanterait Manuel si au lieu de raconter, il chantait sa vie.

  • Cosas de dos

    2015
    18
    ACHETER

    À toutes et à tous, pour avoir laissé ce rêve et ma motivation s’emparer de vous. Nelsa, Chico, Guillermo, Vicens, Olvido, Marc… Merci pour votre implication et pour la chance que j’ai eue de pouvoir respirer l’amour et le respect à vos côtés.

  • De fuego y de agua

    2008
    18
    ACHETER

    Je crois que c’est en avril 2005 que j’ai appris que les sœurs Labèque voulaient monter avec moi un projet de musique espagnole. Mon cœur s’est mis à battre plus vite quand je me suis rendu compte que Katia et Marielle auraient pu choisir parmi une multitude de voix pour donner vie à leur idée et qu’elles avaient choisi la mienne. Mais même ainsi, si j’avais eu à choisir entre rencontrer exclusivement les sœurs Labèque sur le plan humain ou sur le plan artistique, j’aurais opté pour la première option, car j’ai fait connaissance avec deux femmes absolument merveilleuses, raffinées et généreuses, avec une classe et une chaleur humaine hors du commun.

  • FreeBoleros (Tete Montoliu)

    1996
    18
    ACHETER

    Un boléro, c’est une mélodie nocturne et intime, odorante et fruitée, qui sert à pleurer, à adorer, à étreindre tel le lierre, à apaiser un amour fou qui contient plus de souffrance que d’amour. C’est une musique pour oublier le temps, le monde, pour tout oublier, pour voir la lumière qui brille de l’autre côté de la lune, pour effacer d’anciens baisers avec les baisers offerts par d’autres bouches, pour supplier l’horloge de s’arrêter afin que le jour ne se lève jamais. Un boléro, c’est l’ultime opportunité de se couper les veines avec le fil d’une métaphore pour ne pas le faire avec le couteau à pain.

  • Muy frágil

    1994
    18
    ACHETER

    Mes remerciements les plus chaleureux à tous les incroyables artistes qui ont contribué à cette œuvre. Je commence par toi, Chicuelo, merci pour ton art ! Et pour partager ma joie et mon enthousiasme. Merci, Joan Albert d’embellir mes chansons grâce à ta grande sensibilité !

  • Querencia

    2000
    18
    ACHETER

    « Querencia » (attachement), c’est le mot qui définit le mieux le sentiment à l’origine ce travail. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas reflété dans un album un sentiment exprimé à travers le flamenco et je trouve que c’est beau de se souvenir d’où l’on vient, sans rigidité, sans s’autolimiter. Je crois que les limites sont définies par ceux qui ne sont pas capables de les dépasser. Le flamenco, c’est mes origines, pas mon fardeau.
    Le plus merveilleux, c’est quand je me suis rendu compte que le temps qui passe me permet d’évoluer. Et cela ne consiste pas à perfectionner ma technique, mais bien à réussir à transmettre ce que je ressens, grâce à elle et malgré elle.

  • Tempo Rubato

    2018
    18
    ACHETER

    J’ai mis neuf mois avant de donner le jour à TEMPO RUBATO. Comme tous mes albums. C’est le fruit de l’amour. Il est plein de vie. De tout ce que j’ai donné. De tout ce que l’on m’a donné. Du temps volé par l’amour. De l’amour offert par le temps.

  • Tiempo de amar

    2003
    18
    ACHETER

    La vie peut m’attendre un instant, le temps d’aimer c’est maintenant. Aucune phrase romantique ne me semble aussi touchante. Peut-être qu’elle est aussi une réponse suffisamment claire à ceux qui se demandent pourquoi une cantaora se livre corps et âme dans un album de chansons d’amour.

  • alCANTARaMANUEL

    2009
    18
    ACHETER

    alCANTARaMANUEL naît de mon amour pour l’œuvre du poète Manuel Alcántara, de mon lien absolu avec le lyrisme et avec la nature tellement intime de ses poèmes. Cet album part du respect et son unique souhait est de se rapprocher de ce que chanterait Manuel si au lieu de raconter, il chantait sa vie.

  • Cosas de dos

    2015
    18
    ACHETER

    À toutes et à tous, pour avoir laissé ce rêve et ma motivation s’emparer de vous. Nelsa, Chico, Guillermo, Vicens, Olvido, Marc… Merci pour votre implication et pour la chance que j’ai eue de pouvoir respirer l’amour et le respect à vos côtés.

  • De fuego y de agua

    2008
    18
    ACHETER

    Je crois que c’est en avril 2005 que j’ai appris que les sœurs Labèque voulaient monter avec moi un projet de musique espagnole. Mon cœur s’est mis à battre plus vite quand je me suis rendu compte que Katia et Marielle auraient pu choisir parmi une multitude de voix pour donner vie à leur idée et qu’elles avaient choisi la mienne. Mais même ainsi, si j’avais eu à choisir entre rencontrer exclusivement les sœurs Labèque sur le plan humain ou sur le plan artistique, j’aurais opté pour la première option, car j’ai fait connaissance avec deux femmes absolument merveilleuses, raffinées et généreuses, avec une classe et une chaleur humaine hors du commun.

  • FreeBoleros (Tete Montoliu)

    1996
    18
    ACHETER

    Un boléro, c’est une mélodie nocturne et intime, odorante et fruitée, qui sert à pleurer, à adorer, à étreindre tel le lierre, à apaiser un amour fou qui contient plus de souffrance que d’amour. C’est une musique pour oublier le temps, le monde, pour tout oublier, pour voir la lumière qui brille de l’autre côté de la lune, pour effacer d’anciens baisers avec les baisers offerts par d’autres bouches, pour supplier l’horloge de s’arrêter afin que le jour ne se lève jamais. Un boléro, c’est l’ultime opportunité de se couper les veines avec le fil d’une métaphore pour ne pas le faire avec le couteau à pain.

  • Muy frágil

    1994
    18
    ACHETER

    Mes remerciements les plus chaleureux à tous les incroyables artistes qui ont contribué à cette œuvre. Je commence par toi, Chicuelo, merci pour ton art ! Et pour partager ma joie et mon enthousiasme. Merci, Joan Albert d’embellir mes chansons grâce à ta grande sensibilité !

  • Querencia

    2000
    18
    ACHETER

    « Querencia » (attachement), c’est le mot qui définit le mieux le sentiment à l’origine ce travail. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas reflété dans un album un sentiment exprimé à travers le flamenco et je trouve que c’est beau de se souvenir d’où l’on vient, sans rigidité, sans s’autolimiter. Je crois que les limites sont définies par ceux qui ne sont pas capables de les dépasser. Le flamenco, c’est mes origines, pas mon fardeau.
    Le plus merveilleux, c’est quand je me suis rendu compte que le temps qui passe me permet d’évoluer. Et cela ne consiste pas à perfectionner ma technique, mais bien à réussir à transmettre ce que je ressens, grâce à elle et malgré elle.

  • Tempo Rubato

    2018
    18
    ACHETER

    J’ai mis neuf mois avant de donner le jour à TEMPO RUBATO. Comme tous mes albums. C’est le fruit de l’amour. Il est plein de vie. De tout ce que j’ai donné. De tout ce que l’on m’a donné. Du temps volé par l’amour. De l’amour offert par le temps.

  • Tiempo de amar

    2003
    18
    ACHETER

    La vie peut m’attendre un instant, le temps d’aimer c’est maintenant. Aucune phrase romantique ne me semble aussi touchante. Peut-être qu’elle est aussi une réponse suffisamment claire à ceux qui se demandent pourquoi une cantaora se livre corps et âme dans un album de chansons d’amour.

RIGHT

CONTACT

Embauche Isabel Camps.

management@maytemartin.com +34 646 063 634


TICCámaras

MAYTE MARTÍN CREACIONES ARTÍSTICAS S.L. a été bénéficiaire du Fonds Européen de Développement Régional dont l'objectif est d'améliorer l'utilisation et la qualité des technologies de l'information et de la communication et leur accès, et grâce à Electronic Commerce Solutions. Cette action a eu lieu dans la période de TICCámaras 2019. Pour cela, elle a eu le soutien du programme TICCámaras de la Chambre de Barcelone.